Municipalité de Howick

Version imprimableVersion imprimable
Howick

51, rue Colville
Howick J0S 1G0
Téléphone : 450-825-2032
Télécopieur : 450-825-0026
Courriel : municipalite@villagehowick.com
Site Internet : http://villagehowick.com/

 Maire Howick
    Monsieur Richard Raithby,
Maire

Directrice générale et Secrétaire-trésorière : Claudette Provost
Conseillers municipaux : Ronald Lavoie, Todd Weippert, Jean-Denis Billette, Daniel McArthur, Louise Cholette, Ryan Bulmer
 
Gentilé
Population
Superficie
Code géographique
Howickois, oise
668 habitants
0,93 km2
69025
       
La municipalité en image

 

Hôtel de ville église Unie  Salle communautaire église Très-Saint-Sacrement
Hôtel de ville église Unie Salle communautaire église Très-Saint-Sacrement
 
Présentation et bref historique


Les premiers colons sont des américains à la recherche de terres fertiles et d'une route maritime vers les marchés de Montréal. Suite à la guerre de 1812-1814, la majorité de ceux-ci retourne aux états-Unis et sont remplacés par des colons venus d'Europe, principalement des écossais.

Vers 1833, les anglophones nomment le village Howick Village, alors que les francophones le désignent comme le Village de la Fourche, puisque la rivière Châteauguay et la rivière des Anglais forment une jonction à proximité. La municipalité est nommée en l'honneur de Henri George Grey, vicomte Howick (1802-1894) et sous-secrétaire d'état pour les colonies de la Grande-Bretagne. Celui-ci aurait donné son nom au premier bureau de poste ouvert sur le territoire en 1851 et ensuite à la municipalité créée officiellement en 1915. Le gentilé Howickois apparaît en 1978.

L'hôtel de ville, inaugurée le 11 octobre 1958, loue une partie de ses locaux au bureau de poste. Élément architectural intéressant de la municipalité, l'école modèle, construite en 1915, abrite aujourd'hui le centre communautaire.

Howick est un centre urbain dont le territoire est circonscrit par celui de la municipalité de Très-Saint-Sacrement. On y accède par les Routes 138 et 203. Plusieurs services sont accessibles sur le territoire, dont une école primaire anglophone et une francophone ainsi que plusieurs unités d'habitation pour personnes âgées, une église de dénomination unie (1927) et une église de dénomination catholique (1909).